Antoineonline.com : LE SYSTEME SOLAIRE (9782842590109) : Collectif : Books
  Login | Register En  |  Fr
Antoine Online

Le Systeme Solaire

by Collectif
Our price: LBP 20,000Available
*Estimated delivery time in Lebanon is from 2 to 5 working days
Quantity :  
*Due to the high demand, this last copy may not still be available at the time of processing the order.
I Add to my wishlist
|

Product Details

  • Publisher: AEDIS
  • Publishing date: 01/11/1996
  • Language: Français
  • ISBN-13: 9782842590109
  • ISBN: 2842590104

Synopsis

La ceinture d'astéroïdes Loin d'être vide, l'espace interplanétaire entre Mars et Jupiter est occupé par une flopée d'astéroïdes qui forment une véritable ceinture. On en compte environ 5 000, mais ils sont certainement des centaines de milliers. La plupart font moins de 500 km de diamètre, hormis Cérès, découvert le 1er janvier 1801, qui en affiche 1 000. On peut voir les astéroïdes comme des planètes ratées : à la formation du système solaire, des agrégats de gaz et de poussières se sont formés. Certains ont donné naissance aux planètes, les autres sont restés «en l'état». Selon leur composition, les astéroïdes sont classés en trois catégories : les trois quarts sont riches en carbone, 15 % sont formés de silicates et 10 % renferment essentiellement du nickel et du fer. Certains de ces astéroïdes frôlent la Terre de près (d'où leur nom de «grazers», ou géocroiseurs) et nous donnent quelques frayeurs, même si la probabilité d'impact est faible (on estime à une quinzaine le nombre d'entre eux qui pourraient frapper la Terre ou la Lune, en un million d'années). Les Centaures, la ceinture de Kuiper, le nuage de Oort, les comètes Entre les orbites de Saturne et d'Uranus gravitent quelques objets primitifs : les Centaures. Chiron, le premier des six objets actuellement dénombrés et découvert en 1977, mesure 300 km de diamètre. Au-delà de l'orbite de Neptune, à des distances comprises entre 30 et 1 000 unités astronomiques (ua) du Soleil, se trouve la ceinture de Kuiper. Elle rassemble un ensemble de corps faits de glace de méthane, d'ammoniac et d'eau, et d'un peu de roches. Le premier fut découvert en 1992. Ces objets, dits transneptuniens parce qu'ils orbitent au-delà de Neptune, ont une taille comprise entre 100 et 1 000 km environ. Certains de ces corps ayant un comportement semblable à celui de Pluton, on les a judicieusement baptisés «plutinos». On estime à environ 25 000 le nombre de ceux de taille supérieure à 100 km. L'une des grandes questions actuelles est de savoir si le duo Pluton-Charon ne ferait pas, lui aussi, partie de cette famille d'objets. Enfin, délimitant la zone d'influence du Soleil, le nuage de Oort forme une gigantesque sphère englobant tout le système solaire, dans un rayon de 1/2 année-lumière. Constitué de billions de particules de poussières et de glace, c'est un immense réservoir de comètes. Une centaine de milliards y habiteraient. Provenant des confins du système solaire, les comètes ont ainsi deux origines. De façon générale, celles à longue période (telles celles de Halley et Hale-Boop) et inclinées sur l'écliptique viennent du nuage de Oort, tandis que celles à courte période et situées dans le plan de l'écliptique sont issues de la ceinture de Kuiper (comme celle de Shoemacker-Lévy 9, qui heurta Jupiter en 1994). On pense que les corps issus des trois zones du système solaire que sont les Centaures, la ceinture de Kuiper et le nuage de Oort, proviennent tous de la ceinture de Kuiper. Les perturbations imprimées par les planètes environnantes auraient rejeté la plupart d'entre eux vers le nuage de Oort, tandis que quelques-uns seraient redescendus vers les Centaures.

In just a few easy steps below, you can become an online reviewer.
You'll be able to make changes before you submit your review.

Close
Working on your request