Antoineonline.com : La caverne (9782020611954) : José Saramago : Books
  Login | Register En  |  Fr
Antoine Online

La Caverne

by José Saramago
Our price: LBP 14,150Unavailable
*Contact us to request a special order. Price may vary.
I Add to my wishlist
|

Product Details

  • Publisher: Seuil
  • Publishing date: 05/09/2003
  • Language: Français
  • ISBN-13: 9782020611954
  • ISBN: 2020611953

Synopsis

Entre l'avant et l'après, entre la fresque sociale et la chronique d'une famille portugaise prise dans les temps modernes. Voilà un moment déjà que José Saramago se plaît à peindre un monde en mouvement, sinon en pleine mutation. La Caverne clôt un triptyque inauguré par L'Aveuglement et poursuivi par Tous les noms, un triptyque où la verve poétique du prix Nobel de littérature (en 1998) le dispute au roulis nostalgique d'un auteur profondément attaché à ses racines, tirant la sonnette d'alarme, et parfois à boulets rouges, sur un univers dépourvu de sens et de valeurs et véritable miroir aux alouettes.

Ici, la figure nostalgique prend le visage de Cipriano Algor, âgé de 64 ans, créateur d'une vaisselle rustique en faïence, de petites figurines : clowns, bouffons, esquimaux, mandarins, infirmières, assyriens barbus… Un artisan, qui a donné sa vie à la terre cuite, demeure à l'écart, au milieu des champs, avec sa fille et son gendre. Point d'attache : le four de la poterie, ventre maternel d'où naît le fruit d'un travail manuel poursuivi depuis trois générations. C'est là une région "laide, sale", ne méritant pas un deuxième regard, partagée entre une ceinture agricole recouverte de baraquements et une autre industrielle, constituée de stations électriques, de réseaux de canalisation, de raffineries de pétrole et de laboratoires chimiques… La ville ronge les derniers lopins de terre. Les fraises ont perdu leur couleur, "aussi blanches dehors qu'au dedans", avec un goût "de tout de qui n'en a aucun". Bientôt, les villages alentour seront abandonnés aux grues. Dans cet univers postmoderne, le Centre, gigantesque espace commercial et ludique, fait figure de monstre qui phagocyte, broie, avale. C'est lui qui passe commande au vieux Cipriano Algor, qui choisira entre le plastique et la terre cuite. Quand il décide de rejeter cette vaisselle désuète, de cesser ses commandes, c'est toute une vie qui bascule, s'écroule…

Un monde policé, sous surveillance, gouverné par les règles du marché, une course folle vers l'inutile, des profits, des artifices… Voilà ce que pointe un Saramago inquiet, au-delà d'un récit opposant simplement les bons aux méchants. La Caverne pourrait être le four de la poterie, elle ressemble aussi à celle de Platon, où l'effet d'ombre et de miroir trompait les hommes qui y étaient enfermés. Tout ce qu'il y a de magique et de triste. Tout Saramago… --Céline Darner


In just a few easy steps below, you can become an online reviewer.
You'll be able to make changes before you submit your review.

  • anti-globalisation
    From Amazon

    La caverne est un roman qui nous permet de réfléchir sur les dangers de la globalisation qui, selon le romancier, est une nouvelle forme de totalitarisme. Tout commence lorsqu'un potier se voit refuser ses produits par le Centre Commercial car les clients préférent dorénavant des poteries en plastique qui imitent la terre cuite mais ne se cassent pas .. . Le gendre est gardien dans ce Centre et attend une promotion pour pouvoir y aller vivre avec sa femme. Le vieux potier n'a pas trop envie de les suivre car, au village, il a trouvé un chien singulier et est tombé amoureux d'une femme qui l'attend. Le Centre, régi par la consommation et le vide, offre tout, reproduit le monde, mais les fenêtres ne peuvent jamais s'y ouvrir. A partir du mythe de la caverne de Platon, Saramago nous raconte un parcours humain qui met en scène les dangers de l'économie néo-libérale triomphante

Close
Working on your request